Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

soumis en missionsQu’est ce qui m’a pris ce jour là ??C’est ma pulsion d’ancien ‘mâle’ qui m’a fait ce que je suis devenu aujourd’hui !!Jamais je n’aurai du suivre cette belle brune dans son manteau en fourrure, avec ses talons de bottes qui claquaient sur le trottoir !C’était il y a 6 mois, ma situation n’était pas terrible : largué par ma copine, pas de boulot.Je marchais au centre ville et matais toutes ces femmes qui se rendaient à leur travail dans leur tailleur et leurs talons. Je fantasmais sur ces femmes inaccessibles, mon moral au plus bas à me demander de quoi j’allais vivre sans travail…C’est alors que mon oreille de fétichiste de la botte repéra un pas derrière moi. Habitué de ces situations, je ne me retournai pas mais ralenti le pas et m’arrêtai pour ‘regarder’ une vitrine.Comme prévu, une brune aux long cheveux me doubla dans un nuage internet casino de parfum délicieux, je la suivi aussitôt à quelques pas derrière elle. Mon sexe bondit d’un coup en voyant cette belle paire de bottes en cuir noir qui martelait le sol : une bourgeoise mature qui semblait pressée.Comme un petit pervers qui je suis, mon but était de suivre cette femme jusqu’au bout, sans l’aborder et me branler ensuite dans un escalier avec son image dans la tête, comme à mon habitude.Cette femme était à quelques mètres devant moi, j’avais du mal à la suivre tant elle semblait pressé. Soudain elle s’arrêta et ouvrit une porte de magasin. Je vis donc furtivement ses formes voluptueuses d’une femme de 50 ans, qui m’étaient cachées par son manteau et son visage, car elle tourna la tête vers moi et me fixa de ses yeux noirs droit dans les yeux. Je canlı poker oyna cru que j’allais décharger dans mon pantalon.J’avais lu dans son regard noir : ‘je les connais les branleurs attardés dans ton genre et je sais que je les excite’.Je continuais mon chemin le sexe raide et comme à mon habitude je me masturbais au pied d’un escalier entre 2 poubelles en pensant à cette rencontre…Toute la soirée et la nuit je fantasmais sur elle.Le lendemain excité un puceau, je n’en pouvais plus. C’est la que je fis une grosse erreur : je voulais la recroiser ! Je trainais donc au même endroit ou je l’avais croisé, mais je ne la vis pas. J’attendais avec le sexe déjà raide. Puis je passais devant le magasin qu’elle avait ouvert pour regarder discrètement. C’était un magasin de travail intérimaire. Je fis 2 aller retour en faisant semblant de poker oyna regarder les annonces, mais je n’arrivais pas à voir à l’intérieur. Puis une idée que je trouvais alors géniale me vint : j’allais entrer dans cette agence pour demander à m’inscrire chercher du travail, j’avais un alibi pour entrer.Je tentais de retrouver mon calme pour jouer le rôle d’un demandeur d’emploi, mon sexe retombait doucement.j’entrais alors dans le magasin avec un sourire innocent. Une jeune blonde était assise à son bureau, mignonne :’Bonjour monsieur c’est pour une inscription ?”B..Bonjour euh oui voilà c’est ça !’ Tout de suite j’ai senti cette odeur de parfum de cette femme en bottes, elle était donc là ??Un bureau était vide derrière moi, mon sexe commençait à gonfler imprudemment…’ ah Madame F*** n’est pas là, c’est elle qui gère ce genre de chose, mais laissez moi vos coordonnées…’Je répondis dans un nuage. Ma bourgeoise était là et elle travaillait là !! Mais elle ne devais revenir que le soir. Il fallait que je repasse le soir.Je sortais et retrouvais mes poubelles pour calmer mon sexe…A suivre

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32