Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Education au CandaulismeCe n’est pas une histoire vrai.Juste un délire de mes fantasmesLa première fois devant lui ! Déjà avant notre mariage ! j’avais fini par lui céder ! il voulait me voir baiser avec un autre ! Le jour venu, j’attendais dans la chambre, assise sur mon lit ! Mon mari entra suivi d’un homme. Je tressaillis à. sa vue. C’était l’ouvrier qui avait fait le mur devant la maison le mois dernier, celui là même à qui je portais du café ou de la bière. Il vint s’assoir à mes cotés et mon mari me caressa les cheveux !”- allez , ma chérie ! “Je me mis contre l’homme le cœur battant. Il prit ma main et la mis sur sa braguette. Nous nous effeuillâmes fébrilement en nous embrassant devant le regard de mon homme. L’ouvrier avait sortit sa bite qui me semblait énorme ! Je n’avait jamais rien vu de tel et je frémis à l’idée qu’elle allait me pénétrer ! Je me mis à la branler doucement mais mon mari s’impatientait :”- Allez , suce le !”Je pris l’énormité dans ma bouche et commença à sucer maladroitement, l’homme caressait mes fesses et un doigt s’introduisit profondément dans ma chatte ! Il me laissa sucer longtemps puis a nouveau un ordre fusa :”- Allez baise la ! “Il ne fit pas prier et m’empalât sans ménagement. Je n’avais jamais rien ressenti de tel ! Jamais ma chatte n’allait pouvoir avaler une telle chose ! mais l’homme donna un coup de reins et s’enfonça jusqu’à la garde ! j’eus un spasme terrible. Il me saisi alors la taille et me baisa férocement ! je ne sais qui de la douleur , du plaisir ou de la honte était le plus fort ! mon mari en oubliait toute mesure !”- allez baise la cette salope ! prends la comme une chienne !”je sentis que j’allais pleurer mais l’homme mis tant de vigueur que je ne tarda pas a jouir ! j’eus un orgasme terrible ! abandonnant toute honte je me laissait pilonner sans retenue ! chaque coup au fond de ma chatte résonnait dans tout mon corps , j’ouvrais mes cuisses toutes grandes accompagnant les coups de reins de mouvements amples des hanches faisant chaque fois claquer ses couilles sur mon anus “- oui !!! vas y ! baise moi ! baise moi ! ho oui c’est bon !!! “mon mari n’en demandait pas tant !”- tu l’aime sa grosse queue hein salope ? vas y toi ! défonce la cette pouffiasse ! “mon mari s’approcha de moi” – je t’ai posé une question ! tu l’aime sa grosse queue ?   – oui , je l’aime ! – alors dis le moi ! – j’aime sa grosse queue ! – encore ! – j’aime sa grosse queue ! – il te défonce bien ta petite chatte ? – oui ! il me défonce bien ! – tu veux qu’il te défonce encore ? – oui ! – alors demande le lui ! – oui ! défoncez moi encore ma petite chatte ! “l’homme accéléra encore en grognant”- ah oui ! je la déchire bien là ! putain qu’elle est bonne sa chatte !  – oui , elle est bonne ? elle est bien chaude ? – ah oui , elle est brulante ! et bien serrée ! – allez régale toi ! défonce là encore ! “il me baisa ainsi pendant plus d’une heure  me tournant et me retournant dans tous les sens ! me claquant violemment les fesses , mordant mes seins et me fourrant de tant a autre sa queue dans la bouche puis revenant me marteler la chatte  !  j’eus a nouveau deux orgasmes qui me laissèrent pratiquement illegal bahis inconsciente ! puis il s’adressa a mon mari :”  – je peux lui jouir dans la bouche monsieur ?   – oui ! vas y ! mets lui tout sur sa tronche ! “je sentis l’homme se retirer brusquement puis les jets brulants me recouvrir complétement ! je cru qu’il n’allait jamais s’arrêter , fourrant sa bite pleine de sperme dans ma bouche en poussant des cris rauques !”- allez régale toi ma belle ! lèche la bien , il en reste !j’eus de nouveau droit a une question”- tu aime chérie ?   – oui – mieux que ça ! – oui , j’aime son sperme sur ma bouche et sur mon visage ! – c’est bien mon amour ! tiens puisque tu aime ca ! “a travers mes yeux gluants je vis mon mari s’approcher de moi et me déverser a son tour son plaisir sur le visage !j’entendis a nouveau leurs voix ,”- c’est une belle salope hein ?  – oui , une belle salope !”puis j’entendis la porte claquer  et je restais là , pantelante de jouissance et morte de honte   baisée dans le salon ! Un mois avait passé depuis mon aventure avec le maçon , j’y pensais sans cesse perdue entre le plaisir et la honte . Mon mari avait quelquefois essayé de m’en parler !” – tu as aimé ? – oui !  avais je répondu ! “il avait essayé aussi de me montrer les photos .” – regarde comme tu es belle ! – oui , je suis belle ….. ” Ce soir là j’étais rentré vers 19 heures , mon mari discutait avec un homme dans le salon , je lancés un ” bonsoir  ”  de circonstance et montais dans la chambre . Mon mari ne tarda pas a me rejoindre .” – il te plait ?  – ça va pas recommencer ?- allez ma chérie , fais un effort ! habille toi  et viens nous rejoindre ! “j’étais anéantie ! je parvins a murmurer :” – je m’ habille comment ? “dix minutes plus tard j’étais ” habillée ” assise a coté de l’homme dans le canapé ! il commença par m’embrasser le cou , puis les lèvres , caressant ma poitrine et mes hanches ; il ouvrit mes cuisses ,  plongea sa main dans ma culotte et ayant libéré mes seins se mit a les sucer goulûment !comme la première fois j’essayais de m’abandonner a l’homme pour ne pas penser , je sortis sa queue de son pantalon , elle était énorme ! aussi grosse que celle du maçon ! sans attendre l’ordre que je sentais venir je me mis a sucer avec application . Oh oui , elle était grosse ! l’homme appuyait sur ma tête mais je ne pu l’avaler toute entière ! je variais les plaisir , léchant le gland et les couilles pour éviter de l’avoir au fond de la gorgeJ’entendais le souffle rauque de mon mari qui se masturbait , entre deux photos , en face de nous .” – écarte les cuisses ma chérie , fais moi voir ta chatte “nous changeâmes de position pour le satisfaire et je continuais a sucer jusqu’au nouvel ordre !” – mets toi un doigt , je veux que tu sois bien mouillée ! “Mon mari se leva et vint caresser mon sexe .” – elle est trempée cette chienne , vas y baise là ! “vu la taille de l’engin je décidais de prendre les devants pour ” gérer ” la pénétration ! je me mis sur lui et introduisis moi même la tige entre mes lèvres humides . l’homme me laissa glisser doucement , je m’allongeais sur lui offrant mes tétons a sa bouche . je réussi illegal bahis siteleri ainsi a lui glisser a l’oreille :” – baisez moi doucement s’il vous plait ! “l’homme ajusta un va et viens souple et régulier , je sentis venir le plaisir mais mon mari ordonna de nouveau !” – baise la plus fort ! et retourne la , écarte sa culotte , que je vois sa chatte ! L’homme s’exécuta , je me retrouvais sur le dos , les cuisses grandes ouvertes ; il eu vers moi comme un regard d’excuse et commença a me pilonner sauvagement ! je me mis a hurler tant de plaisir que de douleur  , les coups de bites remontaient jusque dans ma gorge , le plaisir que je sentais poindre disparut , malgré les secousses j’essayais de masturber mon clitoris pour le faire revenir ! rien n’y fessait ! et l’homme accéléra encore encouragé par mon mari en pleine excitation !” – ouiiiii ! comme ça ! baise là ! baise la encore ! elle aime ça ! “malgré la tempête qui ravageait mon ventre , le souffle rauque des hommes et mes gémissement je n’entendais que le cliquetis obsédant de l’appareil photo ! je réussi a nouveau a parler a l’homme !” – prenez moi en levrette ! “l’homme pensa que c’était  pour mon plaisir ! moi je voulais seulement me soustraire a l’objectif ! une fois agenouillée il me saisi par la taille et me baisa avec une rare vigueur ! heureusement je sentis a nouveau venir le plaisir et je décidais d’en finir !” – oui allez baise moi ! baise moi fort , vas y ! défonce moi , défonce moi la chatte avec ta grosse queue ! “l’homme ne pu se retenir !” – ouiiiiiiiiii ! “il sorti de ma chatte en fusion et me retourna d’un coup !” – tire la langue ! tire la langue , salope ! “j’eus a peine le temps d’ouvrir la bouche que le sperme me suffoqua ! de longs jets gras et épais  remplirent ma bouche !”- avale ! avale salope ! “je réussi a en recracher un peu , mais du me résoudre a en avaler une bonne partie ! l’homme prit alors ma tète et la tourna sur le coté ! je reçu l’éjaculation de mon mari en plein visage !”- c’est bien mon amour ! allez va prendre ta douche ! “je remontais dans la chambre ………………. promenade dans le bois Ce dimanche de printemps ! il avait voulu aller promener , nous avions pris la voiture et fait quelques kilomètres sur la nationale , puis emprunté un petit chemin de terre dans le bois . il arrêta la voiture et descendit , il alluma une cigarette , je descendis a mon tour , l’air était frais mais le soleil perçait le feuillage ! il ouvrit le coffre et me tendit un sac plastique . j’en retirais une robe noire et une paire de chaussures vernies a talons ! je le regardais sans comprendre !” – mets ça ! – ici ……maintenant ? – oui ! ici , maintenant ! “je retirais mon jean et mon pull et m’apprêtais a passer la robe .” – enlève aussi tes dessous – je retire aussi ma culotte ? – oui ! aussi ta culotte ! “une fois prête il me fit signe d’avancer ; je fis quelques pas jusqu’à une petite clairière . Un homme était là …entièrement nu , d’un regard mon mari m’invita a continuer ; j’arrivais près de l’homme , il bandait très fort , il pris ma main et me fit saisir sa queue ! je me mis a le branler doucement tandis que canlı bahis siteleri sa main s’égarait sous ma robe puis d’une légère pression sur l’épaule il me força a m’accroupir , je pris son membre en bouche et commença a le sucer consciencieusementje fus surprise de ne pas trouver ça désagréable comme a l’habitude ; sa queue était dure et grosse et l’air frais sur ma chatte me donnait une impression  de bien être !la tige allait et venait entre mes lèvres humides , je caressais ses couilles bien pleines le faisant grogner de plaisir ! il me laissa sucer un bon moment m’invitant parfois a lui lécher aussi les bourses puis me releva et alla m’installer sur la souche d’un arbre . Allongé contre moi il me remis sa bite dans la bouche et ouvrit largement mes cuisses . je sentis d’abord son doigt sur la vulve , puis bientôt sa langue ! l’air frais , la langue chaude , je continuais a être bien . l’homme était expert allant et venant de la fente au clitoris , me doigtant habilement le vagin ! je sentis venir le plaisir ! oui a coup sûr j’allais jouir , mais mon mari brisa mon élan !” – allez baise là , maintenant ! “l’homme s’exécuta ! il me saisi par les jambes et me pénétra d’un coup puis se mit a me baiser avec force ! je l’accompagnais d’un mouvement souple des hanches et de petites contractions du vagin ! humm ! je la sentais bien ! je ne pu me retenir et choisi cet instant pour jouir !” – ho oui ! baise moi , baise moi ! ho oui ! mets la bien dans ma petite chatte ! “j’eus soudain une pensée terrible ! je décrochais de l’instant laissant l’homme me pénétrer copieusement ! je n’avais plus honte ! j’étais honteuse de ne plus avoir honte !l’homme m’avait retournée et me prenait a présent en levrette , sans ralentir la cadence . j’eus un nouvel orgasme puis la voix de mon mari me glaça d’effroi !” – allez , prends lui le cul ! – non ! pas ça , pas ça ! s’il te plaît ! “l’homme hésitât un instant !” – vas y ! encule là , je te dis ! “l’homme m’écarta les fesses , je sentis sa langue , puis son doigt me fouiller , j’étais tétanisée , je serrai les fesses de toutes mes forces mais le doigt me dilatait peu a peu , je décidais de m’abandonner ! je sentis le gland me perforer l’anus , puis la queue s’introduire tout entière ! l’homme commença a limer doucement , j’avais terriblement mal , j’essayais a cet instant de me débattre mais mon mari vint me saisir durement par les épaules !” – défonce là , je te dis ! allez vas y , casse lui le cul ! “l’homme se mit a donner des coups de brute, maintenant toujours mes fesses essartées, je sentais a chaque fois ses couilles taper contre ma chatte , j’avais le cul en feu ! je me mis a pleurer de douleur et de honte !” – arrêtez , s’il vous plaît ! arrêtez !mais il n’arrêta pas l, limant de plus en plus vite ! sortant presque tout son sexe pour revenir toujours plus fort ! j’essayais de crier mais mon mari qui me tenait toujours me mit sa bite dans la bouche !” – ta gueule , merde !!! “heureusement l’homme finit par jouir ! tellement excité il se libéra dans mes entrailles faisant redoubler mes larmes , mon mari comme a son habitude m’inonda le visage ! il me laissa ainsi , a quatre pattes reprendre mon souffle puis me releva et me prit dans ses bras !” – il le fallait ma chérie , tu comprends ? je veux que tu sois une belle salope ! “je pleurais un instant contre lui . l’homme avait disparu !nous retournâmes vers la voiture …….

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32