Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Soirée entre amis – suiteJess se pencha vers Julie et moi et demanda ” Vous avez pas fait profiter les jumeaux de ce moment coquin dans la piscine j’espère, si?”Julie se retourna de façon instinctive vers Jess, puis eu un coup d’oeil aux garçons qui s’étaient lancé dans une partie endiablée de baby-foot, et lança d’un air qui se voulait surpris… “Quand même Jess, je sais que tu ne voulais pas, du coup on s’est amusé tous les 4 avec Julien, Clément…”Puis je renchéris ” Oui, par contre on a rigolé parce qu’on a bien vu que les jumeaux n’auraient pas dit non à venir, surtout Vincent, il était raide comme un piquet!”.Jess qui rigolait, semblait croire nos paroles. Je vis derrière elle les jumeaux accoudé à la margelle de la piscine en train d’essayer de suivre notre conversation, un sourire rassuré sur les lèvres.La soirée continua dans le même esprit quelle avait débutée. Tout le monde continua à boire, à rigoler et à se chahuter même s’il était devenu clairement évident que les mains baladeuses se faisait plus fréquentes, plus appuyées et surtout moins discrètes.Vers 1h30 les premiers signes de fatigue se firent sentir chez Jess et Julien qui profiterent de cette excuse pour partir, coller l’un à l’autre, se coucher ensemble. Bien entendu nous savions qu’ils n’étaient pas près de dormir, et que nous risquions de les entendre jouir encore un moment.A peine avaient ils disparus à l’intérieur de la maison qu’un large sourire s’était dessiner sur les visages des jumeaux.Nous étions encore tous nus, la température n’étant pas descendu en dessous de 24 degrés et l’alcool présent en quantité importante chez chacun de nous n’aidait pas à faire redescendre l’excitation qui émanait de chacun de nous. Les regards devenaient de plus en plus insistant sur les zones les plus intimes de nos anatomies.Vincent proposa que l’on continue un peu nos jeux avant d’aller dormir. Après avoir installer les transats en bord de piscine, Julie vint s’assoir à côté de moi, Clément lui restait seul alors que s’étaient affalés ensemble sur le même transat. Julie et Clara décidèrent que nous jouerions à action ou vérité.Au vue de ce qui c’était passer plus tôt dans la soirée les questions et les actions demandés furent rapidement ramenées au sexe.Clément fût le premier désigné et dû raconter sa première fois.Julie elle eu à exécuter une danse sexy devant chacun de nous Clara compris. Cette dernière qui ne s’était pas génée pour rire de l’action de Julie fût la suivante à être désignée. Elle nous expliqua ainsi en détails son envie de goûter à plusieurs verges à la fois comme Julie l’avait fait deux heures auparavant. Un court instant mon regard croisa celui de Clément, qui, le sourire aux lèvres me fit discrètement un clin d’oeil. Nous savions tous deux que cela avait de grande chance de se produire.Je fus le suivant à être désigné. Je répondis à une question portant sur les plaisirs homosexuels en précisant que oui j’avais déjà eu l’occasion de pratiquer à plusieurs reprises mais aussi que je n’y étais pas fermé à l’instant présent. Julie me regarda tout sourire, sachant que l’un ou l’autre des garçons risquait d’être tenté par cette idée.La partie continua ainsi quelques tours en se pimentant au fur et à mesure. Alors que se dessinait un un des derniers rounds, Clara due, pour notre plus grand plaisir, se caresser jambes écartées pendant deux minutes afin que tous puissent profiter du spectacle. Mon regard croisa celui de Julie qui souriait en voyant nos verges se dresser devant ce spectacle . Même Vincent était au garde à vous tandis que ses yeux balayaient alternativement la poitrine de Julie et l’action que réalisait Clara.Comme pour me faire comprendre que cela lui donner encore plus envie elle passa simplement sa langue sur ses lèvres avec un regard malicieux. Les jeux avaient déjà durer environ un heure, arrosé régulièrement de bière ou de Rosé. Pour le dernier round il fût décider au vue de l’excitation de tous, de monter encore le niveau du jeu. Clément eu la lourde tâche de tombé sur une action où il dû s’essayer aux plaisirs entre hommes. Il hésita un moment puis accepta de nous réaliser à chacun une fellation. Alors qu’il décidait de commencer par s’occuper de moi je vis Julie regarder attentivement Vincent. Ce dernier ayant une érection fulgurante à la vue de la scène, on comprit qu’il avait hâte que son tour arrive. Clément s’appliquait de son mieux dans son jeu de va et vient, sa langue passait et repassait sur mon gland pour kon plus grand plaisir. Il n’avait pas remarqué l’état de notre jeune ami et lorsqu’il se tourna vers Vincent sa seule réaction fût de lui dire “Oula ça te fait tant d’effet alors que je ne t’ai pas encore toucher? Oublie pas que t’a pas le droit de jouir hein…” Et il parti dans sa direction. Quelques minutes plus tard lorsqu’il se retira, Vincent, le visage bahis firmaları crispé était en train de se contrôler pour ne pas jouir.A la vue de son état, Julie eu pitié de lui et proposa que nous allions nous coucher afin quelle puisse délivrer ce pauvre jeune garçon de son calvaire. A peine eu elle finit de parler que Clara fût la première à se lever. Un sourire général s’installa sur les visages car cela signifiait que le reste de la nuit allait être sympathique.Les jumeaux proposèrent que nous nous installions dans la véranda non loin de la piscine pour dormir. A l’intérieur se trouvait un grand canapé dépliable d’un côté et à l’autre bout de la pièce un petit clic-clac. Avec Julie une idée nous vint, espionner nos deux amis déserteurs. Ainsi pendant que les autres installer les couchages, nous sommes parti jouer les curieux à l’intérieur.A pas de loup nous sommes entrés dans la maison dont la baie vitrée était ouverte et nous sommes faufilé dans le couloir. Dès notre arrivée nos doutes étaient dissipés, Jess était en train de jouir! La lumière de la lune rentrée par la fenêtre entrebaillée dont les volets étaient encore grand ouvert. La porte n’était pas fermée, et à plusieurs reprises c’est dans la plus grande discrétion que nous avons regardait les silhouettes s’agitaient au rythme des gémissements. Jess était assise à califourchon sur Julien et donnait de grand coup de bassin qui semblaient lui procurer une grande jouissance.Julie me tira de mon poste d’observation de voyeur et m’emmèna vers la salle à manger. Elle se colla à moi en m’embrassant et tout en saisissant ma verge d’une main elle me glissa à l’oreille “Je sens qu’on va bien s’amuser avec les trois autres dehors… J’aimerais vous voir baiser Clara comme si vous me baisiez moi, bien fort et sans ménagement.”Je lui répondis qu’elle ne regretterait pas le spectacle.Notre escapade fût racontée aux trois autres. Ils nous écoutaient attentivement, très excités et très curieux du moindre détails.Julie se tourna vers Clara et avec un grand sourire lui dit ” Je présume que tu voudras dormir dans le grand lit ?”.Cette phrase a elle seule voulait dire beaucoup. Elle signifiait se retrouver avec deux personnes dans le même lit et n’avait que peu de choix. Elle rougit aussitôt et seul un petit “Oui” sorti de sa bouche.A peine sommes nous tous à proximité de nos lits que Julie, un sourire aux lèvres, posa une question à laquelle je m’attendais.”Est ce que ça dérange si on laisse la lumière du fond allumée ? Je pense que je ne suis pas la seule qui aimerait profiter du spectacle…”Et elle avait entièrement raison… Tout le monde voulait avoir le plaisir de contempler les autres jouer, même Clara qui était pourtant timide avoua vouloir voir Julie être prise fortement par son frère. Étant le plus près de l’interrupteur je ne laissais qu’une petite lampe tamisée pour seule source lumineuse. Les autres commençaient déjà à s’animer, les mains baladeuses se reveillaient, les bouches commençaient à se frôler. Je vins me glisser contre le dos de Clara, la verge déjà à moitié durcie. Tout en débutant de délicates caresses sur le corps de ma jeune amie je jetais un coup d’oeil du côté de Julie, qui, les jambes déjà écartées, laissée les doigts fébriles du jeune Vincent s’aventuraient entre ses jambes. Il descendait les doigts vers l’entrée de son vagin, les y engouffrait quelques secondes avant de remonter délicatement jusqu’à caresser son clitoris. Tournant son visage vers nous pour profiter du spectacle, Julie accompagna les caresses de Vincent par des mouvements de va et vient sur sa verge, déjà prête a exploser.Clara se releva et s’agenouilla en nous demandant de nous mettre sur le dos, elle avait décider de donner à nos deux verges un magnifique traitement. On sentait bien que cela l’amusait d’alterner nos verges lors de cette caresse buccale. Nous vîmes un grand sourire se dessiner sur ses lèvres lorsque Clément, prit l’initiative de saisir ma verge et de me masturber à la place de Clara.Le jeu s’inversa lorsqu’elle changea de sucette, comme si cela avait été une évidence ma main vint saisir la verge de Clément. Quand Clara décida de changer à nouveau je me levais en même temps et vint m’agenouiller à ses côtés. A deux nous donnerions plus de plaisir à Clément. Au vu de son excitation celui ci ne tint pas longtemps sous cette torture et après nous avoir prévenu, sa verge lâcha de longs jets dans la bouche de Clara. Elle partagea alors ce délice gustatif avec moi lors d’un baiser endiablé. Julie, de l’autre côté de la pièce, râla qu’on ne l’ai pas fait partager. Vincent lui, était allongé entre ses jambes occuper à s’exercer à l’art délicat du cunnilingus. Après lui avoir promis de partager au prochain round, Clara me fit m’allonger et vint s’assoir sur mon visage. Pendant un long moment je profitais de sa jeune kaçak iddaa fleur juste éclos et la conduisit jusqu’à un petit orgasme. Clara se retira et elle descendit s’assoir sur ma verge. Elle s’y appuyait juste dessus afin de la refaire durcir avec une série de caresse puis s’assit complètement dessus jusqu’à la sentir au fond. Elle resta d’abord sans bouger en regardant Julie qui, à quatres pattes, subissait les assauts que lui prodiguait son jeune partenaire.Clara se mit à bouger son bassin d’avant en arrière durant quelques minutes. Clément ayant retrouver de la vigueur en regardant cette scène eu envie de se joindre à la fête, d’autant que pour ma part j’étais au bord de l’explosion. Clara se retira et se recula à quatres pattes jusqu’au bord du lit, les fesses tendues contre la verge de Clément. Ses lèvres se posèrent sur ma verge et au bout de quelques descente en gorge profonde ma verge explosa à nouveau. Je profitais de ce temps de répis pour tourner mon regard vers Julie et Vincent. Ce dernier avait craquer lui aussi et avait éjaculer à l’intérieur de Julie. Ils étaient assis collés l’un à l’autre regardant Clara encaisser les va et vient de plus en plus fort de Clément jusqu’à la jouissance.S’en suivi un moment de repos Où la rigolade fût de mise. Julie complimenta Clara pour ses performances et lui lança un nouveau défi. Elle ne voulu pas nous le révéler et glissa simplement à l’oreille de Clara ses envies. Cette dernière, surprise, ne sut rien lui répondre d’autre que “Mais ça rentrera jamais!”Clara accepta ce nouveau défi mais pas sans en lancer un à Julie en retour. Tout en rigolant elles partirent se rafraîchir ensemble à la douche de la piscine.A leur retour je relancais le sujet des défis et au bout de quelques minutes Julie consenti à en révéler la teneur. Elles commenceraient par le défi de Julie, elle devait s’occuper de Clara avec un cunnilingus, jusqu’à ce quelle ait un orgasme. En revanche chacun des garçons pourrait profiter s’il le désire, pour prendre Julie un moment, mais avec interdiction formelle d’aller jusqu’à l’éjaculation.Julie comprit en voyant nos verges se dressées à nouveau qu’aucun de nous ne souhaitait s’abstenir de participer.Le défi que Julie avait lancé à Clara lui, était à la fois complètement différent et à la fois plus hot encore! Clara devrait essayer la double pénétration, une verge dans chacun des trous. Mais si elle ne supportait pas la sodomie, Julie l’autorisée à se ratt****r avec une double vaginale. Vincent lança alors à Clara “Je sens que tu vas te régaler chanceuse va!” Clara répondit en souriant “Tu sais si tu veux essayer la sodomie suffit de demander, je pense qu’ils baiseront ton petit cul avec plaisir!”. Un rire général retentit alors que Vincent rougissait autant qu’à sa soeur tout à l’heure.La température monta un peu plus quand Clara s’allongea et écarta les jambes. Julie, peu habituée aux plaisirs saphique s’allongea sur elle et débuta son traitement. L’effet sur Clara fût immédiat et un râle de plaisir l’envahit bientôt. Clément voulant prendre Julie en premier demanda si quelqu’un voulait s’occuper de lui. Vincent qui se mit à genou devant lui et après quelques allers-retours Clément avait retrouvé toute sa vigueur et il se dirigea vers Julie. Clément n’eut aucun mal à entrer tant Julie était inondée. Elle continua de se concentrer sur les plaisirs qu’elle offrait à sa partenaire afin d’oublier son propre plaisir. Après un moment de caresses mutuelles avec Vincent, ayant retrouvé toute ma vigueur, je pris la place de Clément. Julie toujours affairée ne réagit que peu au changement de partenaire. Vincent lui, regardait la scène en se masturbant. Sentant le plaisir monter je me retirais avant de jouir et Vincent prit immédiatement le relais. Clara gémissait à ne plus en pouvoir et dans un ultime mouvement de bassin elle se cambra et gémit pendant de longues secondes avant de retomber épuisée. Vincent se retira à contre coeur pour laisser Julie prendre un peu de repos. Après avoir reprit ses esprits, Clara vint se coller contre moi et me demanda si je pouvais veiller à ce que l’on soit doux lors de son défi. Je lui proposais, dans l’évantualité que cela la rassure, qu’avant d’essayer la sodomie elle regarde comment cela se passait pour les autres. Elle ne comprit pas immédiatement puis me voyant me lever et proposait à son frère de jouer un peu entre nous. Elle comprit que celui ci allait s’occuper de moi et peut être inversement. Je me mis à 4 pattes au bord du lit et invitais Vincent a venir. Sa verge traduisait l’excitation de son esprit, déjà raide, il eut simplement à pousser un peu et son gland entra facilement. Il resta comme ça quelques secondes avant de débuter une série de va et vient qui dura quelques minutes. Je lui proposais de changer de rôle, ce qu’il accepta volontier. Sa soeur se kaçak bahis leva d’un bon en criant “Ah ça je veux voir!”, ce qui déstabilisa d’autant plus Vincent. Après s’être mis dans la même position que moi et je le préparais lentement à mon passage. Une fois bien humide et lubrifié je commençais délicatement la pénétration sous les yeux enjoués de Clara. Le premier passage fût un peu délicat malgré la préparation et voyant qu’il avait du mal à se détendre je lui proposais de venir s’assoir lui même sur moi. Une fois que je fus allongé, il monta sur le lit et s’assit sur ma verge directement. Le passage du gland fût délicat mais une fois passer il resta assis sans bouger un petit moment. Clara l’encourageait à continuer et il commença une série de lents va et viens. Au bout de 2 minutes il semblait prendre plaisir et un sourire se dessinait vaguement . Clara regardait sa queue se balancer au rythme des va et vient et lorsqu’il cessa et se retira elle demanda si elle pouvait prendre le relais. Cette dernière prit la même position que son frère pour faciliter le passage. Après un temps d’arrêt, elle activa un peu son bassin et fît entrer plus profondément ma verge. Elle reprit son souffle et commença de lents mouvements de bassin d’avant en arrière. A la vue des rictus qui se dessinaient sur son visage, Vincent lui demanda si elle aimait, mais elle ne lui répondit pas. Puis au bout d’une ou deux minutes, elle se laissa glisser sur le côté pour rassembler ses esprits.Presque aussitôt elle nous proposa de passer aux choses sérieuses avec ce fameux trio endiablé qu’elle redoutait.Je m’allongeais doncen premier, Clara vint s’assoir sur moi en faisant directement entrer ma verge en elle. Elle me regardait fixement avec un léger sourire en attendant que Clément vienne se joindre à nous ce qui ne tarda pas. Une fois entré en elle, il entama de lents va et viens afin de bien lubrifier nos deux verges puis je me mis en action à mon tour. Le rythme et la synchronisation furent rapidement trouvé et Clara commença à jouir de plus en plus. Au bout de peu de temps Clément se retira car l’envie de jouir avait faillit le faire exploser. Il proposa d’essayer le second passage, Clara accepta immédiatement. Comme l’avait fait sa soeur plus tôt Vincent se leva et voulu assister à la scène de plus prêt. Il tournait autour de nous pour observer sous tous les angles pendant que Clément entrait petit à petit à l’intérieur de Clara. Clara ne savait plus que faire, elle était tiraillé entre une sensation étrange et un plaisir immense, tout deux nouveaux et très intense. Clément lui proposa de se retirer ce qu’elle refusa, elle en voulait plus. Vincent qui ne perdant pas une miette de la scène, il semblait extrêmement excité. Voyant passer sa verge tendue vers mon visage, je lui proposais de l’aider a le soulager. Je le senti monter sur le lit et avant de voir sa verge apparaître près de nos visages. Clara, les yeux fermés n’avait pas vu son frère arrivé et fût surprise lorsqu’elle entendit les premiers bruits de succion. Je commençais à lécher et sucer cette verge tendue qui m’était offerte. Tout en profitant du spectacle et de la fellation que je lui prodiguais, Vincent se pencha et je senti qu’il saisissait, sans l’avoir avertie, les fesses de sa soeur en les écartant afin de faciliter le passage pour Clément.Clara me regarda d’un air surprise alors que j’avais toujours la verge de Vincent en bouche. Puis tout sourire je la vis commencer à lécher et sucer la verge de ce dernier en même temps que moi. Vincent qui n’avait pas réalisé la situation (ou faisait semblant de ne pas la comprendre) continuait d’écarter les fesses de sa soeur. Julie étant pure spectatrice de cette scène hallucinait littéralement à la vue de ce qui se passait. Devant l’excitation générale Clément et moi avons senti soudainement Clara se raidir et l’avons entendu gémir fortement, parcourue par un violent orgasme. A l’étroit, l’excitation fût si intense que nous avons tout deux éjaculer presque simultanément là où nous étions. Vincent lui non plus ne pu se retenir plus longtemps. Il éjacula également là où il se trouvait, c’est a dire sur nos visages à Clara ainsi que sur ma bouche.Il se passa facilement cinq minutes avant que Julie et Vincent ne nous secoue. L’esprit encore ailleurs nous avions tous trois été terrassé par ce dernier orgasme. Clément se retira et Clara pu glisser sur le côté pour reprendre ses esprits alors que de ses orifices s’écoulait à présent nos semences qui se mélangeaient.Julie et moi l’avons donc soulever et porter jusqu’à la douche. Je me lavais avec elle afin de l’aider à se débarbouiller de tout le sperme qui maculait son corps et son visage. Puis dans un dernier effort nous nous sommes diriger vers le lit où Clément s’était endormi. Passant devant Julie celle-ci me sourit en me montrant que Vincent était également parti rejoindre morphée. Après avoir coucher Clara je reviens dire bonne nuit à Julie et alors que j’étais à côté d’elle je lui dis en souriant:”Je sens que demain certains vont pas se rappeler de tout…”

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32